Comment dépasser la peur de vendre

By Elodie Florenti

La peur de vendre. Gros sujet un poil tabou dans l'entrepreneuriat.
Et méga grosse épine dans le pied quand c'est à toi que ça arrive.

Pourtant, quand on est entrepreneure, et bien ... oui, c'est pour vendre.
Des produits, des services, mais vendre est bien le passage obligé pour faire grandir ton business, et ton chiffre d'affaires.

Et c'est quand vient cette étape que ça se corse. Un peu, beaucoup et très souvent.
Mais si on se pose un moment, tranquille, et qu'on y réfléchit bien, on se rend vite compte qu'on se met une pression de dingue pour au final, pas grand chose, c'est promis.

Et je vais te dire même mieux: la peur de vendre, elle n'existe pas telle qu'on veut bien l'entendre.

Ce qui te fait peur en réalité, c'est l'image que tu associes à l'acte de vente et la perception que tu en as.
Voilà d'où viennent tes blocages et les freins qui t'empêchent de vendre : de tes peurs et de tes croyances limitantes! Et de nulle part ailleurs !

Alors on va se jeter toi et moi dans l'univers merveilleux de la vente (oui, oui, merveilleux!) pour t'aider à défoncer ces blocages qui t'empêchent de vendre avec du fun, de la sérénité, de la légèreté et même... beaucoup de plaisir!

Vendre, c'est quoi finalement?

C'est tout simplement l'échange de deux valeurs entre toi et ton client: ta valeur se traduit par tes produits ou services, celle de ton client se traduit par sa valeur argent.

Tu vois, c'est juste ça, un échange de valeurs entre deux personnes.

Et ça, c'est vraiment cool, parce que c'est du gagnant/gagnant :

- Toi, tu contribues grâce à ta valeur au mieux-être de ton client: tu lui offres une solution à un problème qu'il ne peut plus supporter, tu réponds à son besoin.
- Lui, en échange, il te remercie avec sa valeur à lui : l'argent.

"Vendre, c'est l'échange fluide de deux valeurs: la tienne (ton produit/service) avec celle de ton client (l'argent)"

Le truc, c'est que dans la vente, il se passe tellement de trucs pas cools que t'as peur toi aussi d'être considérée comme ceux qui sont du côté sombre de la vente : les escrocs, les requins, les pourris, les arnaqueurs et j'en passe...

Alors pourquoi a t on si peur de vendre?

Ce n'est pas la peur de vendre qui te freine, c'est l'image que tu associes au fait de vendre et la perception que tu as de la vente.

Voilà d'où viennent tes blocages et les freins qui t'empêchent de vendre en mode "détendue du string" : de tes peurs et de tes croyances limitantes! Et de nulle part ailleurs !

Commençons par les peurs...

  • On a celle d'être jugée.  Ex: "pour qui elle se prend elle? Elle a pas honte de vendre ses services aux gens qui souffrent? ( ça c'est souvent par exemple chez les coachs de vie, les thérapeutes, les énergéticiennes qu'on la retrouve, en tous cas dans les corps de métiers qui vendent des " services du coeur" ).

Allez, te voilà pile poil en plein  scénario anticipatif , ce qui veut dire que tu t'inventes un supposé discours de ce que pourraient éventuellement dire tes clients en voyant tes offres. Et tu sais d'où vient ce supposé discours? je te le donne en mille : de ton discours à toi!

Oui oui, tu es bel et bien en train de te dire à toi-même que tu devrais avoir honte de vendre tes services aux gens qui souffrent...
Puis demande à ton médecin, ton ophtalmo, ton dermato si ils ont honte de faire payer leurs services, et si tu trouves ça honteux de payer leur consultation 😉

  • Puis la seconde peur qui apparait souvent aussi, c'est celle de ne pas être à la hauteur, de vendre un service pour après ne pas être en mesure d'honorer la promesse. Du coup, on esquive la vente, au moins, on se confronte pas aux conflits, aux réflexions de nos clients etc etc ...

Si c'est ton cas, sache un truc capital: si tu connais ton client idéal par coeur, que tes offres sont claires et correspondent parfaitement aux besoins de tes clients et que tu ne proposes que ce que tu maitrises, ça ne risque pas de t'arriver.

Passons maintenant aux croyances limitantes...

Là, comment te dire, c'est un vrai festival: "je ne sais pas vendre / je suis nulle en vente/ il faut que je plaise à tout le monde / pour vendre, tout doit être parfait / ils ne m'achèteront jamais rien à moi / je suis pas assez connue pour vendre / les vendeurs sont des escrocs..."

Bon, je vais m'arrêter là parce que la liste est encore trop longue.
Mais en gros, voilà ce que ça donne.

Alors, regarde moi dans les yeux (chui pas en sous tif, t'inquiète) :

C'est simplement une étiquette que tu t'es collée sur le front et qui est devenue TA réalité.
Mais c'est cette étiquette qui va déterminer la suite...

Tu crois par exemple que ...

  • tu ne sais pas vendre? Tu te mets dans une posture de nulle en vente et tu ne fais donc aucun effort pour vendre
  • pour vendre tout doit être parfait? Tu passes des mois pour perfectionner tes produits ou services sans jamais les vendre parce qu'ils sont jamais assez parfaits
  • l'on ne t'achètera jamais rien à toi? D' emblée tu te mets des bâtons dans les roues et du coup tu ne vends rien, histoire de valider ta vérité et de te donner raison (pour le coup, t'as raison, si tu ne vends rien, on ne pourra jamais rien t'acheter)
  • tu n'es pas assez connue pour vendre tes produits ou services? Du coup, tu ne vendras rien tant que tu ne seras pas reconnue comme une experte ou une célébrité!
  • les vendeurs sont des escrocs? Normal que t'aies pas vraiment envie d'être considérée comme tel ! Donc, tu ne veux pas vendre.

Tu captes à quel point t'es en train de t'auto saboter?

"Ce sont les peurs et tes croyances limitantes qui t'empêchent de vendre, ce n'est pas la peur de vendre!"

Tu auras maintenant compris que vendre n'est pas le problème, mais que ce sont les peurs conséquentes à la vente et tes croyances qui te freinent. 

Maintenant que tu as les premières pistes pour faire péter tes blocages, voyons de quelle façon on peut devenir une super vendeuse éthique, authentique, sans pour autant avoir fait des écoles spécialisées.

Alors comment fait on pour vendre facilement et sereinement (et en plus avec plaisir) ?

#1 Arrête immédiatement de penser que "tu te vends". Parce que non, tu ne te vends pas.
Quand on a cet état d'esprit de vouloir "se vendre", on fait tout inconsciemment pour nous adapter à notre client afin qu'il "nous achète". 

Et sans même le vouloir, on se sur-adapte, on se transforme, on fait tout pour devenir la personne que notre client potentiel veut que l'on soit pour qu'il finisse par dire oui. Et on en perd notre essence.

Donc, non, il n'est aucunement question de te vendre, mais bien de vendre tes produits ou tes services.
Reste toujours toi-même. Tu n'es pas là pour faire l'unanimité mais pour vendre  à des clients qui connecteront à toi, ta personnalité, tes valeurs.

#2 Crois en toi et en tes offres


Je vais crever un abcès, même si ça fait mal : si tu ne crois pas en toi, ni en tes offres, que tu le veuilles ou non, tes clients vont le capter direct!

Et on a franchement pas envie d'acheter à quelqu'un qu'on ressent dans le doute, l'hésitation ou qui n'est pas sûr de lui.

Si tu as peur de vendre, en réalité, tu vends la peur à tes clients!

#3 Assure-toi d'avoir bien défini ton client idéal


Pour fluidifier le processus de vente au maximum, il est impératif de t'assurer d'avoir devant toi LE Wonder Client potentiel.

On ne vend pas de lunettes de vue à un aveugle...

Quand tes offres répondent pile à un besoin de ton client et que tu lui sers sur un plateau , comment te dire que c'est lui qui va venir à toi sans que tu passes pour la nana relou qui frappe à toutes les portes pour vendre un truc au pif, dans l'espoir que quelqu'un dise oui, même par pitié.

#4 Veille à ton super positionnement 


Si tu n'es pas encore positionnée comme il faut, tu vas avoir tendance à aller partout et nulle part pour trouver des clients.

Et eux les pauvres, ils ne te trouveront jamais. Normal, ils ont pas compris ce que tu fais!
Clarifie donc ton positionnement et veille à ce que ton audience comprenne en 2/2 à qui tu t'adresses, ce  que tu fais, et comment

Pense toujours que si c'est pas clair ni fluide pour toi, ce sera pareil pour eux.

Pour t'entrainer, tu peux aller expliquer à tes amis , ta famille, ta communauté, tes lecteurs ... ce que tu fais "j'aide... j'accompagne... à .... pour/sans "  (phrase non exhaustive) et leur demander ce qu'ils en ont compris.

Et si tu es vraiment au taquet, entraine -toi à le dire à des personnes que tu viens de rencontrer (séminaires, week ends...), et vois si ils captent clairement ou si ils te regardent dubitatifs, avec des yeux de merlan frit.

#5 Crée d'abord du lien


Sincèrement , ça ne te gonfle pas les "professionnels" qui te mettent leurs produits ou leurs services dans la face sans même te dire bonjour?

Bien tes clients, ça les gonfle aussi!

La vente, c'est avant tout une connexion, une relation humaine.

Crée du lien, sois à leur écoute, parle-leur, fais-les interagir.
Tu as en face de toi des êtres humains, pas des cartes bleues.

#6 Arrête de vendre !


Laisse plutôt tes clients acheter tes offres.
Tu es là pour les aider, les écouter, être attentive à leurs problématiques, à leurs besoins spécifiques.

Le coeur de la démarche n'est plus "comment je peux lui vendre mon service" mais "pourquoi je peux lui vendre mon service".

Vois la vente comme une puissante contribution au mieux-être de tes clients, et que tu mérites d'être rémunérée pour ça !

Souviens-toi du système win-win : chacune des deux parties y gagne, et ça c'est juste génial!
Quand tu te mets dans cette énergie de gagnant/gagnant, tu te libères d'un poids gros comme un 38 tonnes.


Et voilà les Wonders, vous savez désormais comment dépasser la peur de vendre!
J'espère que vous avez trouvé quelques pépites pour vous donner un bon coup de pouce.

Maintenant, sur quoi allez vous commencer à bosser pour devenir une pro de la vente?
Hâte de vous lire en commentaires !!!


  • saida BARKANI dit :

    Positionnement

  • Marie-Claire S. dit :

    Je vais commencer par affiner la définition de mon client idéal.

  • Estelle Nicolai dit :

    Bonjour Elodie, d’abord mille merci pour le sommet des Wonder je me régale! Je suis également Céline Pod avec les EQD et depuis que je vous connais, ma façon d’entreprendre et d’être passe régulièrement à la machine à laver programme essorage! J’ai progressé sur ma peur de vendre mais je vais être plus attentive à leur besoin, écouter d’avantage et bien sûr plus d’interaction également. J’en profite pour me présenter: Estelle DREUX NICOLAI, expert et coach Feng Shui depuis 8 ans et en tant que telle, j’aimerais faire partie des intervenants sur ton prochain sommet « spirituel ». Le sujet de la qualité de son environnement de travail a souvent été évoqué dans de nombreuses vidéos et c’est le cœur de métier. Au plaisir d’échanger bientôt avec toi sur ce projet. Bonne journée.

  • >