La pire erreur qui rend ta communication inefficace (bref, pourrie)

By Elodie Florenti

Tu consacres un temps pas possible à créer du contenu: écrire des articles, faire des vidéos pour nourrir ta chaine Youtube, poster des trucs sur Facebook… et pourtant, pas moyen d’avoir de l’impact.
Aucune réaction de ton audience, pas de commentaires, c’est le désert de Gobi. Genre, tu te sens complètement transparente, t’as l’impression de parler dans le vide, et que les gens, tes éventuels prospects, te tournent carrément le dos.

Communication inefficace en vue. Allez, soyons fous, résultats pourris. Bref, communication impactante zéro. Le méga stress qui monte, c’est que tu sais pertinemment que sans une communication qui démonte le dentier de mémé, bien ton business en Or, tu peux te gratter pour l’avoir.

Alors tu commences à bouder, à te mettre en colère contre toi-même, à te balancer deux ou trois punchline bien tordues pour enfoncer le clou.

Mais tu te rends vite compte que ça ne fait pas avancer le schmilblik ( bon, les puristes, désolée pour l’orthographe si elle n’est pas bonne, mais avouez que c’est pas le mot le plus facile du monde à écrire) .

Il te reste quoi comme option pour noyer ton chagrin ( et tes boules)?
– l’alcool ( fortement déconseillé)
– la démotivation ( facile)
– l’abandon ( hyper facile)

Mais comme je ne compte pas me casser le ciboulot pour rien, et que l’objectif est de t’aider à progresser dans ton business, je vais te proposer une nouvelle option:

Changer d’axe pour créer une communication impactante auprès de ton audience.

Parce que la pire erreur que commettent les entrepreneures et qui rend leur communication inefficace, c’est de se tromper d’axe.

Et se tromper d’axe, ça veut dire parler encore et toujours uniquement d’elles-mêmes.

Alors attention, cela ne veut absolument pas dire de ne jamais le faire, c’est même ultra efficace de partager en toute vulnérabilité des moments de ta vie, de ton vécu, ton expérience, une anecdote qui peut inspirer, faire progresser.

Mais de là à ne faire que ça, non, non et non. Communiquer, ça ne veut pas dire raconter sa vie à longueur de journée.

Mets-toi deux secondes à la place de ton audience. Si elle te suit, c’est parce que ton énergie, tes valeurs, ton état d’esprit matchent bien avec les leurs.

Mais c’est aussi parce qu’en réalité, ton audience, ce dont elle a besoin, c’est de pistes, de solutions, d’aide, de contenu de valeur face à leur problématique bien précise. Elle veut avancer, progresser, et compte sur toi pour l’aider. C’est ainsi qu’elle va continuer à te suivre.

Ni pour tes beaux yeux, ni pour ton humour, mais pour ton expertise.

Tu comprends bien, vu comme ça, que ne parler que de soi a rapidement ses limites.

Comment passer d’une communication zéro à une communication 2.0?

Il est temps pour toi de changer d’axe pour créer une communication impactante. Et ça, tu le fais en visant non plus toi uniquement, mais ton audience.

Comment?

1. En parlant plus d’elle que de toi.

Si tu ne lui parles que de toi, de ta vie, de tes émotions du moment, de tes problèmes, je vais être être honnête avec toi, tu vas finir par la gonfler.

Parce qu’au final, elle ne va finir par plus rien retirer comme bénéfices dans ta communication. Et elle va vite se barrer ailleurs, là où elle va y trouver son compte.

Ton audience n’est pas un déversoir pour nos propres émotions, mais plutôt un réceptacle à informations.
Elle n’est pas là pour écouter uniquement ce que tu vis mais pour recevoir de quoi avancer.

Par contre, si tu lui parles d’elle,
de ce qui crée en elle de la douleur,
des peurs,
de la frustration,
elle va forcément se sentir entendue, comprise, connectée à toi.

Si en plus tu lui offres des pistes de solution, là, tu vas l’impacter. Fortement. Vraiment.

2. En parlant son langage

Pour devenir impactante, et pouvoir parler avec aisance à ton audience (je te rappelle tout de même que dans ton audience se trouve tes prospects et tes clients en Or) … tu as donc besoin de la connaitre sur le bout des doigts, mieux qu’elle ne puisse se connaitre elle-même.

Au même titre que ton client en Or.

Et parler d’elle. Evoquer sa problématique. Apprendre à parler son langage. À utiliser ses mots, ses expressions.

Connaitre son ressenti, ses émotions face à son problème. Comment elle vit ça au quotidien. En lui parlant de ses maux, tu vas lui démontrer que tu comprends ce qu’elle vit.

3. En parlant avec ton coeur et en toute authenticité

Tu vois, là, on est loin des stratégies chelou remplies d’équations mathématiques. Pour faire simple, comme je t’invite à le faire dans toutes les parties de ton business d’ailleurs, parle avec ton coeur. De ce que tu sais, que tu connais, que tu maitrises.

Sans chercher à écrire avec le ton, le rythme, l’intensité d’un autre, parce qu’il est fort probable que tes énergies ne soient pas les mêmes que les tiennes.

Du coup, ça va se voir tout de suite que tu es allée choper un truc qui ne t’appartient pas chez le voisin.

Sans chichis, sans réfléchir pendant trois plombes pour plaire à un maximum de gens. Exprime-toi, tout simplement. Certains n’aimeront pas, et alors? Par contre, ceux qui aimeront resteront et en redemanderont.

Je sais, et j’ai bien conscience que ce n’est pas toujours facile. Cela dit, c’est la façon la plus puissante d’avoir une communication impactante.

Je t’invite donc à t’entrainer à cette nouvelle habitude d’oser l’authenticité.

4. En communicant via le médium qui te convient le mieux

Attends, le médium, c’est pas le diseur de bonne aventure hein! C’est le support de communication avec lequel tu te sens le plus à l’aise.

Je travaille avec tellement d’entrepreneures qui, en début d’accompagnement, se sentent contraintes de faire des vidéos parce qu’on leur a dit que c’était indispensable pour leur marketing… et qui souffrent le martyre à chaque fois qu’elles appuient sur le bouton « enregistrer » de leur smartphone ou de leur caméra!

D’autres, à l’inverse, passent des heures à essayer d’écrire un article de blog alors que le format écrit ne leur convient pas du tout!

Je ne suis personnellement pas de celles qui vont te dire de faire juste pour faire, même si ça ne te plait pas. Mais de faire pour être, te sentir vivre, avec confiance et aisance, oui. Pour ça, opte pour le format qui te convient le mieux. De façon à ce que ton contenu soit créé dans le plaisir, le fun et qu’il soit fluide et facile à produire.

Se forcer à créer dans un format qui te déplait ne sert qu’à perdre du temps, à te mettre dans la contrainte, sans prendre de plaisir.

Commence donc par le format idéal pour toi: écrit, vidéo, audio … le principal, c’est que ta communication soit impactante avec du contenu de valeur. Quand tu maitriseras la bête, tu pourras toujours déployer tes sujets avec d’autres formats.

Alors maintenant, que vas-tu mettre en place pour que ta communication devienne impactante?

Hâte de lire ta réponse en commentaire !

  • Valérie Briere dit :

    Wahou Elodie !!!! J’adire Et c’est tellement vrai !!!

  • Catherine Graspail dit :

    Pour moi c est le contact direct avec la personne et les démos

  • Maureen dit :

    Super article! Moi j’adore écrire et échanger. Je pense de plus en plus au podcast mais je cherche encore le format de ce dernier
    Merci pour ton aide precieuse

  • Laurence Seghin dit :

    Hello collègue az-ienne Je ne suis pas entièrement d’accord avec le dernier point. Si tes cibles ne sont pas sur le média où tu te sens le mieux, tu pourras faire ce que tu veux, ça ne marchera pas … Ok si c’est pour se mettre en action, se rassurer mais ça ne doit pas durer des plombes … on se voit à LMADVV ?

    • Hello Laurence, et merci pour ton commentaire… Je ne parle pas de média mais de médium 😉 de format de communication et pas de réseau social hihihih ! Yes bien sûr qu’on se verra à LMADVV… Viens me faire un bisou hein 😉

  • Viviane Kuhn dit :

    Oh que c’est vrai! Merci Elodie. Bon, c’est plus facile de le voir chez les autres que chez soi (je vais me regarder de plus près!) mais c’est clair qu’il y a des gens qui ne parlent que d’eux, c’est inintéressant, mais pourtant ils ont une audience énorme… Va savoir pourquoi!

    • Je serais curieuse de voir de quoi ils parlaient avant d’avoir une audience énorme Viviane;) Lorsqu’ils sont connus, ils peuvent se permettre de raconter de raconter n’importe quoi, y compris ce qu’ils ont mangé la veille, ils savent que tout le monde dira amen et likera 😉 voilà pourquoi 😉

  • >