Les 3 erreurs insoupçonnées qui t’empêchent de réussir

By Elodie Florenti

Et si on commençait par le début?

Des erreurs insoupçonnées qui t'empêcheraient de réussir? Et oui! Parce que réussir quand on est entrepreneure, on en a toutes l'envie genre bave aux lèvres et étoiles dans les yeux... Y arriver, c'est un autre morceau. Ben oui, je vais pas te dire qu'en un claquement de doigts, tu vas exploser les compteurs de Google Analytics. Ni que ton banquier va sonner la semaine prochaine à ta porte le champ' à la main tellement qu'il n'en revient pas de tes résultats (sans avoir rien fait)!

Mouais, je saiiiiis.... c'est pas sexy tout ça. De toutes façons, ma mission , c'est pas de te faire rêver, c'est de te donner les outils et les moyens de transformer tes rêves en réalité.

Et ça par contre, c'est possible.

Mais pour y arriver, il faut passer par des étapes qui peuvent faire un peu mal au culcul et font saigner des oreilles, je te l'accorde. Parce que ce que je vais te dire, c'est ce que personne n'a envie d'entendre.  Même si ce sont des erreurs monumentales, elles préfèrent les occulter et passer directement au concret (trouver des stratégies miracles , un mode de communication de l'espace, une visibilité H24) pour essayer de trouver la voie royale du succès. En vain. Pendant des mois. Des années. Jusqu'au dégoût et aux bras tellement baissés qu'ils touchent les chevilles.

Alors si toi, tu es prête à écouter ce que la quasi totalité des entrepreneures évitent, tu as de grandes chances de réussir. C'est parti...

Voilà donc les 3 plus grosses erreurs AUXQUELLES ON NE PENSE PAS ET qui t'empêchent de réussir:

ERREUR N°1 : VOULOIR RÉUSSIR SANS Y CROIRE VRAIMENT

Si je te demande ce qu'est pour toi la réussite entrepreneuriale , mes deux mains à couper que dans tes réponses, il y a : avoir de l'argent (suffisamment) , la liberté de faire ce que tu veux (voyager, déménager, avoir du temps libre...) y compris de ne dépendre de personne , gérer ton temps etc etc...

Parfait. C'est ok! Cela dit, ça, c'est ce que tu veux, ce à quoi tu rêves, mais crois-tu vraiment, profondément, sans aucun doute à cette possibilité de réussir?

Car là où le bas blesse, c'est que ce que tu veux est souvent en incohérence avec ce à quoi tu crois vraiment.

Tu veux réussir mais tu es convaincue au fond de toi que c'est impossible.
Tu rêves d' avoir plus de clients, mais tu es certaine que tu n'intéresses personne.
Tu aspires à te démarquer, mais il y a déjà des tonnes de nanas qui proposent la même chose.

Du coup, tu risques de définir le fait de réussir à l'image que tu t'en fais comme un rêve inaccessible pour toi, parce que tes croyances te montrent que ça va pas être possible, et viennent valider cette impossibilité au quotidien !

Alors je t'invite à ...

1 - non seulement définir ce qu'est vraiment pour toi réussir en business,
2 - te demander ensuite pourquoi tu veux réussir. Pourquoi tu veux avoir plus d'argent, plus de temps libre, être indépendante d'un patron ... C'est quoi qui te motive vraiment à atteindre tes objectifs? 

Même si tu es entrepreneure depuis des mois ou des années, si tu rames, c'est que tu n'as pas clarifié le pourquoi de ta réussite. Tu ne l'as pas connectée à quelque chose de concret et de réalisable, tu l'as projetée simplement sur ce que tu vois chez ceux qui réussissent (et qui ont un pourquoi assurément clair et différent du tien).

Par conséquent, qu'est-ce qu'il se passe? Réussir reste pour toi une simple définition générale destinée aux autres, mais c'est tout flou dans ta tête dès que tu tentes de te réaliser. Parce qu'au final, tu sais pas vraiment pourquoi tu t'embêterais à mettre autant d'énergie et de trucs en place... pour quelque chose que toi-même tu as du mal à définir !
Donc, tu n'y crois pas, et c'est bien normal.

Clarifie donc le pourquoi tu veux réussir.

ERREUR N°2 : VOULOIR RÉUSSIR MAIS NE PAS LE CHOISIR VRAIMENT

"Qu'est-ce que tu dis Elo? Tu peux répéter stp? "

Ok, je répète : "tu peux vouloir réussir tant que tu veux, si tu n'as pas choisi de réussir, c'est mort!"

Et non : vouloir n'est pas choisir!

Je m'explique: la problématique de départ que je retrouve à 99,9% chez les entrepreneures qui galèrent et n'arrivent pas à se développer, c'est la confusion entre le fait de vouloir réussir et celui de choisir de réussir (petit clin d'oeil à mon blog tiens! ).

La réussite, on en veut et on en rêve toutes : plus de clients, un business qui tourne tout seul, du temps pour soi, plus d'argent... bref, t'as compris le topo.


Mais  as-tu vraiment pris la vraie décision de réussir?  D'avoir plus de clients, de temps, d'argent?
De faire grandir ta communauté, ta liste emails, développer tes offres et les vendre...
L'as-tu vraiment choisi? As-tu pris cette décision fermement avec l'intention qui va bien avec? Ou bien c'est juste un désir ?


Décider d'avoir plus (de clients, d'argent etc, etc)... c'est poser une intention ferme sur un objectif clair (au pourquoi répondu), et mettre ensuite en place les actions nécessaires et ciblées qui vont te les faire réaliser. Et oui, ça implique de l'investissement, des efforts, de l'apprentissage, de la patience, et de la persévérance !

Beaucoup trop d'entrepreneures veulent réussir mais oublient que ça prend des choix fermes, y compris celui de réussir vraiment!

"Vouloir réussir, c'est un rêve.
Choisir de réussir, c'est aller transformer ce rêve en réalité."
- Elodie Florenti

ERREUR N°3 : Négliger la peur de la réussite

Celle-là, c'est peut-être un comble pour certaines, mais un réel frein pour d'autres.
La peur de réussir. On pourrait en parler pendant des heures, cela dit, on ne va pas s'étaler ici sur ce qu'est vraiment cette "peur-bullshit" qui peut terrifier même les plus déterminées à réussir. Tu as à ta disposition un article ICI  qui te dit ce qu'est en réalité la peur de réussir, pourquoi pour moi, c'est du bulllshit, et comment y remédier.

Et si on la néglige souvent, c'est parce qu'elle est atypique. Ben oui, après tout, la peur de l'échec, elle se comprend, la peur du jugement, de la critique, du regard des autres aussi. Ce sont des peurs perçues comme "normales". Mais la peur de réussir, tout de suite, c'est chelou, n'est-ce pas ?

Au final, on fait genre que tout va bien, on la dissimule pour ne pas passer pour une cinglée, et on se la coltine à vie.
Autant te dire que se trimbaler ça, c'est accepter de marcher jusqu'à son dernier souffle avec un 38 tonnes accroché à la cheville pour remporter les Jeux Olympiques.

Alors si tu fais partie des entrepreneures qui ont vraiment envie de réussir, qui sont déterminées à passer à l'action, et qui se liquéfient à l'idée de réussir, ça s'pourrait bien que la peur de la réussite ait envahi les cellules de ton cerveau mais encore plus celles de ton coeur.

Et que par conséquent, tu as certainement besoin d'aller chercher en toi encore un truc qui va te faire péter un câble : le POURQUOI !

Tu l'as senti arriver celui-là hein 🙂 ?

Ben oui, pourquoi l'idée de réussir te fait ressembler à quelqu'un qui vient de se mettre les doigts dans la prise? Pourquoi rien qu'à l'idée de te projeter avec une entreprise à succès, d'être toi-même une entrepreneure qui brille, qui a réussi, ça te met en syncope?

Répondre à cette question va te permettre d'élucider le mystère et de comprendre que ce n'est pas la peur de la réussite qui te terrorise, ce sont les conséquences que celles-ci pourraient avoir sur toi et sur ta vie personnelle.

En résumé ...

  • Si tu as tenu le coup jusqu'au bout, et malgré le mal à l'estomac que je viens de te filer, tu es toujours déterminée à réussir, je te félicite, t'as une âme de Wonder Entrepreneure et tu prête à tout casser!
  • Assure-toi que tes croyances soient en cohérence avec tes objectifs de réussite
  • Veille à ce que tu ne sois pas seulement dans l'envie de réussir mais que tu en as fait le choix
  • Si tu as pris conscience que tu as la peurdelareussite aigüe, va débusquer son pourquoi.

A TOI DE JOUER MAINTENANT...
DIS-MOI UN PEU EN COMMENTAIRE SI TU PENSES AVOIR DEJA COMMIS L'UNE DE CES 3 ERREURS, ET SI OUI, LAQUELLE. QUE VAS-TU METTRE EN PLACE TOUT DE SUITE POUR PASSER DE TON RÊVE À TA RÉALITÉ ?


Tu peux même pas savoir à quel point j'ai hâte de te lire !!

A tout vite, Elo

PS: pense à télécharger le GUIDE des BASES D'UN BUSINESS qui CARTONNE si ce n'est pas déjà fait, tu vas pouvoir installer dans ton business mon processus en 10 étapes simples pour développer ton entreprise, avant même de parler stratégies marketing !

  • Maureen Philibert dit :

    Je ne pense pas avoir peur de réussir mais la peur du rejet oui. J’ai longtemps procrastiné pour ne pas envoyer tel ou tel mail car j’avais peur de ne pas avoir de réponse ou alors un non qui créerait une émotion de déception. Et je destete être déçu J’ai encore un peu de boulot à faire dessus .

    • Hello Maureen, et merci pour ta vulnérabilité. C’est beau de lire la transparence. Si tu colles un scénario de rejet sur tes actions vers la réussite, tu es en mood échec, pas réussite 😉 Et oui, tu peux changer ça. C’est une bonne nouvelle n’est-ce pas 😉 ?

  • Mariano Correia dit :

    En effet j’ai une boule au ventre j’imagine que je vais me décevoir et décevoir les gens que aime.. Ce qui me terrorise le plus c’est de ne pas en vivre et tout ce qui est administratif.. Bref, j’ai choisis de réussir, mais ya toujours ce mais..

  • Valérie DAVID dit :

    Bonjour Élodie,
    Je suis inconsciemment coupable d’avoir commis les 2 premières erreurs…
    Maintenant, je vais m’atteler à réparer cela !!!
    1/ Je crois en ma réussite
    2/ Je choisis de réussir

  • >