Voilà mon process de vente, comment je fais et pourquoi - CHOISIR DE REUSSIR

Voilà mon process de vente, comment je fais et pourquoi

Bien on va pas se mentir, si t'es du genre à penser que tu vas tomber sur le secret miraculeux du siècle, avec la liste secrète de Léonard de Vinci à télécharger, tu peux arrêter de lire, ça va te faire gagner un temps fou.

Si tu veux le "truc" qui va hypnotiser les gens pour pouvoir les manipuler, tomber dans un piège et les convaincre d'acheter, tu peux filer aussi.
Enfin, si t'es de la team stratégies à appliquer à la lettre sinon tu meurs, là aussi, bye bye.

Continue à chercher, peut-être qu'un jour, tu tomberas sur le Graal.
Sincèrement, je ne juge pas, il n'y a aucun mal ou erreur à chercher un comment à l'extérieur.

C'est juste que le putain de comment qu'on va te filer, il est pas universel, c'est le comment qui matche avec celle ou celui qui l'utilise. Alors chance à toi si il fonctionne pour toi, déception si c'est pas le cas.

Ne pas apprendre à vendre, c'est une bénédiction, 

et si tu ne sais pas vendre, sache que tu pars avec un avantage majeur.
Ton cerveau n'est pas encore matrixé par les "il faut" et les "je dois".

J'ai commencé à vendre, je pense que j'avais 5 ou 6 ans, pas plus. J'avais reçu en cadeau de Noël (du travail de ma mère) une boite de peintre, avec dedans pleins de tubes d'aquarelle, des pinceaux, des huiles, le genre de trucs que j'adorais. Cependant, j'avais une idée en tête, avoir un Rubik's cube. Bien plus cool.

Et il me faisait de l'oeil dans la vitrine du marchand de journaux de mon quartier... j'adorais ce couple, et il me le rendait bien, je passais mes mercredi après midi là-bas, ça sentait tellement bon l'odeur des gommes, des crayons, et des magazines. Je pouvais lire, ranger leurs cartes postales, c'était vraiment un souvenir merveilleux.

Alors j'ai négocié, un Rubik's cube contre 50 bisous. Ça a merdé. Mme Chalumeau a été très touchée mais visiblement pas assez. Alors j'ai fait un deal avec elle: je vendrais ma peinture dans son magasin et je pourrais avoir l'argent pour le Rubik's Cube. Quelques heures après avoir mis la boite sur l'étagère cadeaux de la boutique, une dame en imperméable est venue, s'est dirigée directement sur la boite et l'a achetée.

Je te parlerai plus tard de comment je réussis aussi énormément de trucs grâce à la manifestation, je la gère vraiment très bien. Et j'en suis fière!

J'ai eu mon Rubik's cube. Bingo.
Puis Mme Chalumeau connaissait ma passion pour les fournitures scolaires, alors à chaque rentrée, je préparais les listes pour les enfants, je mettais tout dans un sac et les parents venaient les récupérer. Puis j'ai grandi, et j'ai commencé à aider à "servir" les clients, et à chaque fois, ils repartaient avec des trucs qu'ils n'avaient pas prévu d'acheter.

Alors oui, c'était mignon... mais moi, je savais très bien ce que je faisais. Je ne leur vendais pas des trucs en les soudoyant : je les écoutais parler avec Madame Chalumeau, j'entendais ce qu'il voulaient, et je leur apportais. Simple non ?

Et quand tu vends comme ça, c'est juste une partie de plaisir.

Parce qu'à aucun moment, tu ne vends quoi que ce soit.
Ce sont les gens qui achètent.

40 ans après, mon process est toujours le même. Je n'ai absolument aucune stratégie apprise ou copiée de l'extérieur.  
Ma personnalité, qui je suis, mes valeurs, moi dans ma plus pure essence.
Avec un truc que j'apporte dans les mains de ce qui le veulent.
Voilà.

Je ne passe pas ma vie à hurler dans un mégaphone pour vendre mes programmes ou mes coaching.
Alors, vendre n'est pas un crime hein, aucun mal à ça, beaucoup adorent vendre.

Pas moi.

Faire des appels de vente, lire des scripts, apprendre des phrases... mais quelle horreur!
Ça a été le truc le plus douloureux de ma vie de faire ça. Cette impression de forcer les gens, de les convaincre, impossible pour moi. J'avais déjà expérimenté la vente par téléprospection dans mon premier job, j'étais toujours la dernière de l'équipe niveau ventes. Pour moi, c'était un calvaire de vendre un audit en entreprise avant même d'avoir créé un vrai lien et cerné les réelles problématiques de l'entrepreneur.
Je me sentais comme une sal*pe d'arnaqueuse , c'était affreux.

Si tu viens en coaching avec moi, si tu achètes un programme, c'est parce que tu l'as décidé sans que j'ai eu à pousser. C'est parce que ton énergie et la mienne ont checké, et que tu te sens en confiance avec moi ou dans mes cours.
C'est tout.

Et c'est exactement comme ça que j'achète moi aussi.

Je n'avais donc pas à m'infliger ça, surtout que ce n'était tellement pas aligné avec moi, tellement pas dans ma vision de la vente!
Pourquoi subir ce truc complètement hors de mon alignement, alors que je pouvais tout simplement :

  • montrer au monde qui j'étais,
  • me présenter,
  • laisser les gens me voir en dedans et en dehors pour qu'ils puissent me connaitre, se sentir inspirés, motivés, activés par moi, mon message et ma vie...
  • leur dire ce que je faisais et leur proposer les trucs qu'ils voulaient ( parce que bien sûr j'avais vraiment la solution qui pouvait transformer leur vie).
  • le tout avec MA personnalité PREMIUM: mon verbe, mon identité, mon expression personnelle, mes valeurs; Puis du fun, de l'humour, et du lâcher prise ( le PRAF n'est pas né pour rien).


Alors quand j'ai ouvert ma première entreprise dans le prêt-à-porter, en 2005, c'est exactement ce que j'ai continué à faire.
Pendant 10 ans, j'ai laissé les gens me découvrir, m'apprécier, me faire confiance, se sentir à l'aise dans ma boutique et sur mon site ecommerce... et je les ai laissés acheter. Je n'ai jamais rien vendu.

Jamais poussé, forcé, ni même proposé un truc sauf sur demande.

C'est comme ça que tu vas être payée.

Parce que tu es qui tu es dans ta version PREMIUM.
Et que tu le montres.
Il ne s'agit jamais de vendre un produit.
Tu n'es pas une vendeuse.

Tu es une artiste, une créatrice, une créative.
Il s'agit de proposer ton ART.
L'art avec lequel tu as bousculé ta vie, transformé tes choses, maitrisé quelque chose...
Et de le libérer en le mettant à la disposition du monde.

Tu es une artiste, ta boite de peintre, tes aquarelles, tes pinceaux et tes huiles sont entre tes mains.
Tu es une badass qui ne recule plus.
Tu es une leader qui a un message à partager au monde.

Alors laisse toi être une artiste, pas une vendeuse.

Souviens-toi, c'est toi qui décides.

   xoxo, Elo



>
RSS
Follow by Email
YouTube
YouTube
Pinterest
Pinterest
fb-share-icon
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram