Le succès de ton business dépend de ces 3 trucs personnels, mais personne ne te le dira

By Elodie Florenti

Allez, je t’imagine déjà frétiller comme un poisson hors de l’eau, je vais donc pas te faire languir plus longtemps…

Si tu as l’habitude de lire mes articles, tu sais déjà à quel point l’obsession du succès de son business liée uniquement au marketing me casse les roupettes…

Parce qu’il n’y a rien de plus faux, de plus ridicule que ça.

Et tu vas voir très vite que tes yeux vont être remplis d’étoiles et que ton cerveau va être en ébullition à la fin de mon post.

Peut-être fais-tu partie des entrepreneures qui ont misé gros sur le marketing, la pub Facebook, les formations en ligne, etc etc … et que ça n’a rien changé dans ton business, sauf alléger ton porte-monnaie.

Ou peut-être que tu t’acharnes sur ton « pourquoi je rame toujours alors que je me déchire à tout faire bien comme on m’a dit« .

Tu n’arrives pas à attirer autant de clients que tu le souhaites, tu te disperses, tu t’éparpilles, bref, c’est la merde.

Ça te démotive, surtout quand tu vois que les autres avancent, impactent, génèrent des revenus de plus en plus confortables et ont du succès .


T’inquiète, cette sensation, je la connais par coeur, c’est d’ailleurs pour ça qu’aujourd’hui je te partage ce billet. Pour que tu comprennes que ce n’est pas le marketing qui bloque, ni tes compétences.

Et pour te diriger exactement là où tu dois travailler vraiment pour que ton business puisse avoir le succès qu’il mérite.

Le problème, c’est que personne ne te parlera de ces 3 trucs qui peuvent grandement freiner ton succès, parce que tout le monde s’en fout au final. Ceux qui te vendent leurs produits marketing ne pourront jamais déceler ces trois problématiques, en même temps, c’est normal, ils n’y ont jamais été confrontés, ou bien ils les ont résolues naturellement.

Moi par contre, j’ai dégusté, et j’ai pris cher.

Et ça m’a pris un sacré paquet de temps pour comprendre que si je pédalais dans la choucroute, ce n’étais pas à cause du marketing… mais de moi.

Alors j’ai décidé de tout balancer…
T’es prête à lire ça sans avoir un urticaire?

Et oui! Si tu sens que ça bloque malgré tous tes outils, ta connaissance parfaite de ton client en Or, ton positionnement, ta Wonder communication, le merdier vient peut-être de toi personnellement.

Et notamment de ces 3 trucs:

1. L’amour et l’Estime que tu te portes déterminent ton succès

Pouaaaaaaah! La déception que je lis dans tes yeux!

Je comprends, ok, c’est pas sexy… Mais continue à lire.

Pour te la faire brève, si tu ne t’aimes pas, tu dégages une énergie de non-amour, de rejet. Tu envoies à ton audience, tes prospects, tes clients, un signal de validation de ne pas t’aimer non plus. C’est aussi simple que ça.

Et c’est la même chose avec l’estime que tu te portes et la valeur que tu t’accordes. Tu incarnes le  » j’ai aucune valeur »? Bien tu vas faire rayonner ce message à ton audience que tu n’as aucune valeur. Autant te dire que ce n’est pas le meilleur moyen de la faire vibrer.

Et le piège, c’est que super souvent, les entrepreneures attendent beaucoup d’amour et de reconnaissance de leurs clients, pour combler ce qu’elles ne peuvent se donner.

Alors là, comment te dire… « Tu peux t’gratter Martine! »

Tes clients ne sont pas là pour te donner l’amour que tu ne te donnes pas, ils sont là parce qu’ils veulent trouver une solution à la problématique qui leur pourrit la vie au quotidien ou parce qu’ils veulent s’élever. Et pour cela, ils ont besoin de se sentir en confiance, en sécurité.

Entre les mains d’une entrepreneure ancrée, positionnée, charismatique.

Qui rayonne, qui leur fait ressentir sa propre valeur. Et ça, comment l’obtient-on? Je te le donne en mille : amour et estime de Soi.

En résumé, tu ne t’aimes pas, pourquoi et comment tes clients iraient t’aimer?

Tu ne te donnes aucune valeur? En quelle année tes clients iraient travailler pour toi en allant la deviner ?

2. Ton système de croyances détermine ton succès.

Alors là, on attaque un sacré morceau encore.

T’es-tu déjà penchée sérieusement sur ton système de croyances?

Parce que si ton schéma de pensées et de croyances est structuré sur du « c’est pas possible, c’est pas pour moi, je ne mérite pas le succès, j’y arriverai jamais, j’ai pas assez de… ou trop de …. ou je suis trop… ou pas assez… »

C’est plutôt mal barré pour ton succès entrepreneurial.

Le « on m’a toujours dit que.. » fonctionne très bien pour bousiller ton succès. C’est simple, les on-dit deviennent une vérité, donc inutile de forcer.

Surtout quand on les a entendus des parents, enseignants, et cie.

Si le dark side de ton passé ( si sombre soit-il) ton vécu et tes mauvaises expériences sont la projection de ton futur, nous voilà beaux !

Sers-toi plutôt de tout ça pour renforcer ta puissance, te donner la valeur courage, puissance, résilience.

Car tu sais quoi? Ton passé n’y est pour rien dans ton non-succès. Tu l’as subi, certes, mais c’est ce que tu en fais aujourd’hui qui va déterminer ton succès entrepreneurial.

Te le trimbales-tu sur le dos en permanence parce que tu en as fait du plomb qui t’empêche de faire un pas et te tire en arrière? T’en sers-tu inconsciemment pour valider ta vie de merde?

Ou en fais-tu une force exceptionnelle qui apporte de l’or à ta vie personnelle et professionnelle?

3. Ta perception de l’argent détermine ton succès.

Je n’ai pas dit relation, mais bien perception.

Parce qu’entrer en relation avec l’argent, c’est comme entrer en relation avec quelqu’un. On se base d’abord sur la perception que l’on a de l’autre.

Quand tu ne « sens pas » une personne, que tu la perçois négativement, as-tu envie de t’approcher d’elle, de créer un lien?

Non?

Bien c’est pareil pour l’argent!

Si tu le perçois mal, tu vas tout faire pour l’éviter et ne pas entrer en relation avec lui.

Quand bien même ça t’arriverait, tu feras tout inconsciemment pour l’éviter et qu’il ne t’approche pas.

Tu vas résister à la vente de tes produits ou services, ou n’offrir que du gratuit ou du très bas prix, tu vas t’épuiser à bosser presque gratos … histoire de valider la perception malsaine que tu as de l’argent.

Je ne parlerai pas ici du syndrome de l’imposteur ou du sentiment d’illégitimité, c’est un autre débat.

Cela rejoint bien évidemment ton système de croyances, si tu as grandi à coups de « les riches sont des escrocs, les entrepreneurs sont des voleurs… »

Tu comprends maintenant pourquoi tu as certainement du mal à faire rentrer de l’argent dans ton business? Même si tu en meurs d’envie?

Tu as bien compris au final que la base du succès de ton business, c’est toi. Tout part de là. De toi.

Evidemment, ce ne sont pas les seuls points à vérifier, cela dit, te concernant personnellement, je t’invite fortement à commencer par là:

Quel est donc le point qui résonne le plus en toi et que tu dois absolument travailler pour avoir un business à succès?

J’attends tes commentaires, car tu sais quoi, j’adore te lire et échanger avec toi!

  • Maureen dit :

    Super article et tellement vrai pour le travaille comme dans la vie de tous les jours

  • Graziella dit :

    Coucou et merciiii pour l’article… s’il faut donner’ une réponse moi je dirais que dans mon cas c’est le 3

  • Miffre dit :

    moi je suis la reine du service gratuit, d’ailleurs je travaille dans une association « femmes victimes de violence » où je les coiffe et les fais belles pour qu’elles retrouvent une meilleure estime de soi » dans l’asso je suis alaise puisque c’est gratuit mais quand j’avais mon auto entreprise impossible de faire payer les prestations à leurs justes valeurs puis que jeje sentais trop nulle alors que je faisais du bon boulot, j’ai arrêté l’auto entreprise car ça me rendait malade « j’etais consciente mais comme tétanisée au moment de donner un prix bref la cata, merci pour tout ce que tu dis je me sens moins seule et moins conne du coup, et je cherche le moyen de débloquer la situation‍♀️

  • Toulanan Guillaume dit :

    Je valide ton point de vue. C’est exact et merci de me conforter dans ma position.

  • >