Comment s’organiser quand on travaille de la maison?

Bon, bien nous voilà au coeur d’un sujet qui visiblement, est un véritable carcan pour certains solopreneurs, surtout les femmes entrepreneures comme les maman blogueuses, infopreneures et les indépendants qui travaillent de chez eux ( grosse pensée également pour les profs qui passent la moitié de leur temps à corriger des copies… à la maison). Je vois partout des posts circuler sur Facebook, LinkedIn  sur cette problématique, et ça résonne en moi plus que jamais parce que je vous le donne en mille : j’ai vécu l’enfer quand j’ai démarré mon activité en bossant de la maison.

Coups de fils, télévision, musique, sollicitations de toutes parts, allers et venues … bref, autant de petites choses bien chiantes qui nous empêchent de nous concentrer sur notre boulot et qui nous font souvent péter un plomb. En tous cas, moi, je n’en pouvais plus, au point de me demander si j’avais vraiment trouvé le job qui me correspondait. Pourtant, j’en rêvais de pouvoir travailler de la maison, tranquille, en gérant mon planning comme je le voulais. Je me disais qu’enfin, j’allais pouvoir optimiser mon temps au maximum. OK, ça, c’était dans mes rêves, parce qu’il y a un truc auquel je ne m’attendais pas, c’est que si moi j’avais tout organisé parfaitement dans ma tête, en réalité, c’est pas vraiment ce qui s’est passé, du moins au début.

Et même si mon discours s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes entrepreneurs qui travaillent de chez eux, il s’oriente naturellement vers les Wonder Women de la vie, oui vous, mesdames, qui êtes de vraies héroïnes à vous occuper non seulement de votre business, mais aussi des enfants, des devoirs, du ménage, de vos rendez-vous, du linge, des activités, des courses et de tout le reste… parce que monsieur, parfois, il ne s’en rend pas compte tellement il est habitué à ce que vous fassiez presque tout. Personnellement, j’ai la chance d’avoir un mari fantastique qui m’a toujours aidée et qui comprend parfaitement que j’ai besoin d’aide pour évoluer dans mon business.

Le truc qu’il est nécessaire de comprendre, c’est que la maison, à la base, c’est un lieu de vie et de partage familial, pas un lieu de travail. Ce n’est pas le « rôle » premier d’une maison d’ accueillir le pilier professionnel,  Alors évidemment, nous, solopreneurs qui avons la seule intention de réussir et de faire progresser à bloc notre activité, on s’imagine que tout le monde va le comprendre et que naturellement va se mettre en place une adaptation du ou de notre partenaire, et que les enfants vont filer droit. LOL. Puis si en plus, on est une épouse et une maman, allez faire comprendre à la tribu qu’à partir de maintenant, il y a une entrepreneure dans la maison!

Alors à force de virer et tourner en constatant que « ouffffffffff, là, c’est plus possible… » je me suis dit qu’après tout, il devait bien y avoir des solutions. Et bien entendu, comme d’habitude, il y en a toujours.

Voici donc celles que j’ai trouvées et que je vous partage après les avoir appliquées ( donc avec un gros recul) , en espérant qu’enfin, elles vous aideront à vous organiser pour travailler à la maison en toute sérénité.

1.Communiquer avec son ou sa partenaire et les enfants.

C’est la première chose que j’ai faite quand j’ai compris qu’on ne voyait pas tous les choses de la même façon (pourtant, j’étais persuadée du contraire). Car non, la tribu n’est pas dans votre tête. Ils vous verront toujours dans la maison comme le papa ou la maman, comme l’époux ou l’épouse, et si vous ne mettez pas votre casquette d’entrepreneur(e) au sein du cocon familial à certaines heures de la journée, vos priorités professionnelles vont vite disparaitre. Pour la quasi totalité des familles, c’est une bénédiction de savoir que papa ou maman devient disponible H24, enfin, ça c’est ce qu’ils croient. Et même si ils font le maximum pour éviter de vous déranger pendant que vous bossez, ils sont tentés les coquins… ils meurent d’envie de vous demander un truc futile, banal mais tellement essentiel à leurs yeux 🙂  » t’as pas vu la télécommande? Tu pourras venir me chercher ce soir? Qu’est-ce qu’on mange? » Il est temps que vous ayez une conversation bienveillante avec eux : expliquez-leur que si même si vous travaillez de la maison, cela reste un vrai job et qu’il est urgent pour vous de pouvoir vous organiser et vous positionner en tant que professionnel quand vous bossez, pas en tant que papa ou maman, mari ou épouse qui travaille à la maison. Il est essentiel de verbaliser cette subtile distinction à chacun des membres de votre famille. Que cela pourra apporter beaucoup de bénéfices à chacun, plus de flexibilité dans vos horaires, la possibilité de concilier vie familiale et vie pro… A condition que vous puissiez travailler tranquille, sans être dérangé(e) toutes les cinq minutes. Imposez vos règles dès que possible, cela donnera de la valeur à vos actions et à votre business.

2.Expliquez ce que vous faites à votre famille.

Et bien oui … second truc à ne jamais négliger : votre entourage. Vos parents, frères et soeurs, copains et copines n’ont retenu qu’un truc : vous êtes à la maison. Le verbe travail a subitement disparu des « écrans radar ». Quelle joie de venir vous faire une surprise en sonnant chez vous à l’improviste pour vous raconter la soirée de la veille pendant que vous bossez sur votre formation, ou d’entendre le téléphone sonner pour que soeurette ou maman vous expliquent ce qu’elle ont préparé comme repas pour ce week-end, alors que vous êtes en train de travailler ! Avec eux aussi, il est primordial d’ expliquer que certes, vous travaillez de chez vous, mais que de 8h à 18h par exemple, vous êtes dans votre entreprise, au même titre que si vous partiez bosser pour un patron. Donnez-leur vos disponibilités mais aussi les heures auxquelles vous ne voulez pas être dérangé(e). Cela peut sembler brutal, mais avec beaucoup de bienveillance, ça passe toujours. Là aussi, vous positionner en tant que professionnel est impératif.

3.Créez-vous un espace de travail à vous.

J’ai démarré mon activité vous savez où? Sur la table du salon. Nom de Dieu, et tant pis pour le blasphème, mais quelle connerie! Visible par tous, accessible par tous, noooon! L’ordinateur installé entre un dessous de plat et la télé, faut être complètement cinglé(e)… Sauf que quand on a pas de place chez soi, c’est pas facile. J’avais d’ailleurs fait un dossier complet sur le sujet dans le  Mag’ de Choisir de Réussir sa Vie d’Entrepreneur : Comment se créer son espace quand on bosse à la maison.

Alors oui, avoir une pièce à soi, c’est l’idéal, mais ce n’est pas toujours possible. Si vous ne disposez pas d’un lieu spécifique pour vous isoler et travailler sans être dérangé(e), marquez votre territoire ( pas besoin de faire pipi dans les coins) dans un espace de la maison qui vous sera réservé. Je ne vais pas m’étaler car dans le Mag’, vous trouverez 7 pages de conseils et d’idées pour créer votre espace rien qu’à vous, et plein d’astuces pour éviter d’être sollicité(e) en permanence. Mais sachez que créer votre espace de travail est essentiel: il vous positionnera en tant que pro quand vous y serez installé(e), vous serez bien plus efficace et productif ainsi.

4.Planifiez vos horaires de travail.

Quand j’ai démarré, j’ai commis l’énorme erreur d’offrir tout mon temps au boulot. J’étais à la maison, donc en contrôle total de ma vie professionnelle et familiale. Hmmmm… oh que non! Trop de flexibilité tue la flexibilité et se laisser happer par ses priorités entrepreneuriales peut vite devenir une catastrophe pour sa vie familiale. Alors le truc, c’est de planifier ses journées, comme si vous bossiez à l’extérieur, et même, pour un patron. Croyez-moi, c’est salvateur. Accepteriez-vous de travailler de 6h à 21h pour votre boss, 7 jours sur 7? Souvenez-vous que vous êtes votre boss, que vous travaillez pour vous, mais que ce n’est nullement une excuse pour déborder sur votre temps familial. Je l’ai fait pendant des mois, et à part constater qu’à force d’accumuler les heures de boulot, je m’épuisais, je m’éloignais de ma tribu qui passait inconsciemment au second plan, cela ne m’amenait rien de positif.

5.Respectez vos horaires de travail.

C’est bien beau de planifier ses heures, si on ne les respecte pas, on met un coup d’épée dans l’eau. Quand vous êtes en mode professionnel, travaillez, c’est tout. Vous serez tenté(e) de vous arrêter mille fois en plein travail pour accomplir des tâches domestiques ( un peu de vaisselle par ci, un peu de rangement par là, préparer le repas du soir, un truc urgent à acheter sur « le Bon Coin »…), mais désolée, ce n’est pas le moment! En respectant vos horaires, vous respectez votre business et votre famille quand la journée est terminée.

6. Faites garder vos enfants quand vous bossez.

Garder ses enfants pendant que vous bossez? Non. Allez, vous pourriez faire une petite entrave au règlement en cas de force majeure, mais en faire une habitude, certainement pas. Garderiez-vous vos enfants pendant vos heures de travail si vous étiez employé(e)? Et rester productif avec sa tribu qui cavale de tous les côtés, essayez donc pour voir … Ce n’est pas parce que vous êtes à la maison que vous devez faire double emploi, maman et entrepreneur(e) . Considérez que votre statut d’entrepreneur est identique à celui d’employé quand vous bossez. Vous êtes votre employé. De toutes façons, vous allez vite ressentir une certaine frustration en voyant que jouer le rôle de parent et de pro en même temps vous rend inefficace : vous allez vous sentir mauvais parent parce que vous ne pouvez pas vous occuper pleinement des enfants, et mauvais(e)  entrepreneur(e) parce qu’en vous occupant des enfants, le job n’avance pas.

7. Sortez du nid.

Oui, c’est vraiment pratique de bosser de chez soi. Non, ce n’est pas une prison. Votre business non plus d’ailleurs. Octroyez-vous une pause à l’extérieur de temps en temps, rencontrez des gens, allez une journée par semaine travailler dans un espace de co-working, sous peine de rapidement tomber dans l’isolement et la solitude de l’entrepreneur que beaucoup connaissent. Et ça, c’est pas rigolo parce qu’avoir une vie sociale, c’est primordial, quoi qu’on en dise.

Voilà donc mes petits trucs pour s’organiser quand on travaille de chez soi, j’espère qu’ils vous ont aideront à être un(e) vrai(e) entrepreneur(e) à domicile.

Et vous, quelles sont vos astuces pour bosser chez vous en toute sérénité?

Hâte de lire vos réponses en commentaires, avoir des compléments , c’est toujours bénéfique, pour tout le monde 😉

Avec tous mes voeux de réussite, Elo