Soyez les bienvenus sur mon blog dédié à la réussite personnelle et professionnelle.

Je m’appelle Elodie… « addict », accro, obsédée….de la réussite, passionnée par la vie, l’être humain, l’atteinte d’objectifs et le développement personnel et professionnel.

Aujourd’hui, mon job, c’est provocatrice d’actions. J’accompagne les solopreneurs / entrepreneurs audacieux et engagés ( mais les gens aussi 😉 ) à se libérer de leurs peurs et blocages pour atteindre leurs objectifs et générer plus de profits. Je leur enseigne aussi comment se servir de leur ADN pour se démarquer et atteindre leurs objectifs perso et/ou pro. En bref, ETRE d’abord pour AVOIR ensuite une vie SMILY, FUN et SEXY, 

Oui, c’est comme ça que votre vie personnelle et professionnelle devraient être : SMILY, FUN et SEXY

  • SMILY : Le smile , il est essentiel pour vous , votre entourage et vos clients. Votre sourire, c’est votre passeport, c’est votre vitrine. Vous aimez vous aller au resto ou chez un garagiste qui fait la gueule ?
  • FUN : on peut être à la fois entrepreneur et fun, vraiment fun même, en prenant du plaisir dans son job et vivre de sa passion, en ayant des super relations avec ses clients, partenaires ou « chefs de l’ombre »…
  • SEXY : vous, votre job, vos produits, vos services doivent séduire vos clients, et pour ça, c’est votre ADN qui entre en jeu…

Pourquoi les entrepreneurs et chefs d’entreprise ? Parce que l’entrepreunariat, c’est mon kif, je m’y sens comme un poisson dans l’eau. Parce que j’y ai passé 15 ans à analyser le comportement des chefs, des sur-chefs, des sous-chefs et des « chefs de l’ombre » ( ben oui, les employés font autant tourner la machine que le boss, sinon plus !) .15 ans à négocier, à communiquer, à comprendre les attitudes et les comportements de chacun, leurs émotions.

Pourquoi les peurs ? Parce que j’ai eu un master en peurs : peur de l’échec, puis de la réussite et du regard des autres…

Pourquoi se démarquer ? Parce que parmi 10000 roses rouges, si vous êtes rouge, personne ne vous trouvera. Et l’objectif quand on est entrepreneur, c’est d’être remarqué comme un phare allumé en pleine nuit.

Pourquoi moi ? Parce que mon chemin a rencontré ce que l’on pourrait appeler de drôles d’épreuves, mais qu’aujourd’hui, je renomme « opportunités exceptionnelles ».

En toute humilité, malgré les échecs et les obstacles, j’ai toujours fini par réussir à atteindre mes objectifs fixés : déjà, à l’époque, j’avais une envie folle d’aider les gens, de les accompagner , de soulager leurs douleurs …j’ai donc repris avec fierté mes études d’infirmière à 24 ans , et j’ai été diplômée d’état à 27 ans en tant qu’infirmière de bloc opératoire, pour terminer responsable de celui-ci. Malgré la gêne pour moi de devenir la « supérieure » de mes collègues de travail du jour au lendemain, et de commencer une activité supplémentaire, je ne me suis plutôt bien débrouillée pour conserver l’harmonie , la communication interne, les chirurgiens et les patients, et garder le rythme intensif que ce travail implique tout en restant à l’écoute.

Cependant, quelques mois après ma prise de fonction, je me suis retrouvée confrontée au pire : le décès « accidentel » d’une patiente , le lendemain de son intervention, où j’ai été accusée à tort par son chirurgien d’en être la responsable, prétextant que j’avais négligé l’hygiène de la salle d’opérations . Lorsque j’ai vu débarquer la police, les différents services administratifs sociaux et médicaux, s’enfermant avec moi dans mon bureau , en m’expliquant que les conséquences pour moi pourraient être dramatiques , le temps s’est arrêté, ma vie aussi. Tous étaient en train de me faire comprendre que je risquais la prison. Je me souviens encore de cet instant où j’ai eu la sensation de recevoir un seau d’eau glacée en pleine face, et bien que je savais que j’étais innocente, je ne contrôlais plus rien. Ma seule arme était de prouver que de mon côté, rien n’avait pu provoquer le décès de cette dame, et c’est ce que j’ai fait . J’ai du démontrer pendant des journées entières que mon rôle de responsable avait été parfaitement effectué, et qu’en réalité, le chirurgien avait , quant à lui, commis une série d’erreurs et de négligences ayant entrainé la mort de la patiente.

Mais cet exemple d’injustice subie a été tel que ma vie a basculé du jour au lendemain. Je me suis sentie trahie, utilisée comme un pion sur un échiquier, et surtout, j’avais l’impression que personne ne mesurait l’impact négatif et traumatisant que cette expérience avait eue sur moi. Le choc que j’ai reçu en apprenant ce décès et ces accusations a été si brutal qu’en quelques jours à peine, j’ai sombré dans un burn-out hors du commun. J’ai perdu 12 kilos en moins de deux mois, je ne pouvais plus me concentrer du tout sur mon travail, je n’arrivais plus à me lever le matin et j’allais travailler avec la nausée et la peur. J’ai donc tiré la sonnette d’alarme en disant STOP. Je ne pouvais plus continuer à me détruire ainsi. Après 6 mois d’arrêt maladie, j’ai donc choisi d’arrêter définitivement ce métier pour lequel j’avais pourtant tout donné, et que j’aimais ! Je n’étais juste pas alignée sur mes valeurs.

Cependant, j’ai décidé que ni ma vie, ni moi,  ne méritions ça et que peut-être, mon besoin d’indépendance était en train de se manifester. En recherchant comment faire pour travailler à mon compte, j’ai immédiatement cerné qu’ Internet en était à ses balbutiements, le commerce en ligne aussi, et que d’autres opportunités s’offraient à moi.

Alors, je me suis « relevée » et je suis passée à l’action. J’ai ouvert mon entreprise , avec une boutique en ligne de ce qui était à l’opposé de mon métier de base : l’habillement. Inconsciemment, j’avais choisi une activité où j’allais habiller les gens et ne plus les déshabiller…leur donner du bonheur et pas de douleur, leur apporter du positif , quoi. Mais cette fois, en améliorant leur image et leur perception, et non pas en la détruisant .

Ce à quoi je ne m’attendais encore pas, c’est que cela a fonctionné si rapidement que j’ai été dans l’obligation de louer une boutique qui devait servir au début , de lieu de stockage et qui finalement a été un magasin physique, début de ma vraie prise de conscience de ce que je recherchais vraiment, le contact humain et la transmission de mes connaissances. J’ai donc passé dix années au cœur du monde de l’entreprise, en démarrant de zéro, en apprenant sur le tas, en faisant des dizaines d’essais-erreurs, en échouant aussi, et en expérimentant pour savoir ce qui fonctionnerait, ou pas ….Dix années d’expérience, de confidences et d’échanges avec des centaines de clients qui ont fait naitre en moi quelque chose d’enfoui. J’avais très certainement ouvert une porte que je maintenais volontairement fermée jusqu’alors : m’avouer que ma passion pour l’être humain et la réussite étaient bien là et qu’il pouvait être possible d’en faire son métier.

Au bout de toutes ces années, et bien que toujours aussi amoureuse du monde de l’entreprise, il y avait quelque chose qui me manquait profondément, mais impossible de mettre des mots dessus. Je me sentais remplie de connaissances mais frustrée, dans une vie très vide de sens : « J’avais, j’obtenais, je réussissais à « avoir » mais pas à « être » (être bien, être épanouie, être authentique, être moi…) Dans tout ça, « Où est-ce que je me situais ? Qui étais-je ? Pourquoi n’étais-je toujours pas satisfaite de mes résultats et de ma vie ? Que me manquait-il vraiment pour me sentir enfin libre et épanouie ?   » ….

J’ai donc fait le constat suivant :

  • mon premier métier d’infirmière responsable et chef de bloc m’avait appris entre autre la rigueur, l’organisation, la responsabilité, la communication, le contact, la formation et l’approche des différents niveaux de hiérarchie;
  • mon activité suivante de responsable et chef d’entreprise m’avait appris le sens des affaires, le business, le marketing, l’importance d’être visible, l’impact des réseaux sociaux, l’importance d’être unique et de savoir se démarquer , d’avoir des partenaires, mais aussi comment échouer vite, comment rester focus sur ses objectifs, comment planifier …

J’avais appris beaucoup en plus de 15 ans, il me manquait juste une chose , mais ô combien primordiale : pouvoir donner, transmettre, contribuer, et aider concrètement , pour ne plus avoir les pieds liés uniquement dans l’application du savoir, sans pouvoir le partager aux gens mais aussi aux professionnels qui n’arrivaient pas à trouver les solutions à leurs problèmes. Je trouvais ça tellement insupportable de voir des solopreneurs, entrepreneurs, thérapeutes, coachs,  passer leur vie à s’épuiser au travail, dans la frustration, de faire du sur place, de subir le stress permanent , de ne plus pouvoir dormir par manque de contrats et de clients…En perte totale d’énergie, sans une vie personnelle souvent mise à contribution et délaissée, à compter leurs sous pour tenir le mois, je savais que j’avais ma place pour les aider.

Alors il me restait à savoir comment lier toutes mes connaissances avec ma passion et mon amour pour l’être humain , pour la réussite , et pour l’entreprise ? La réponse venait toute seule : en me créant mon propre univers, ma propre activité au travers de mon vécu, de mon savoir, de mes expériences , pour les transmettre à un maximum de personnes et les aider à réussir principalement dans leur vie professionnelle, en leur apportant non seulement l’aspect technique et stratégique, mais tout d’abord, en travaillant sur leur vrai POURQUOI, afin de leur éviter de perdre du temps, de l’énergie et de l’argent , et de progresser vers leurs objectifs. Comme je l’avais moi-même expérimenté.

C’est alors que j’ai fait la rencontre de ma vie, celle qui a mis tous mes doutes d’accord : le développement personnel. J’y étais enfin. En me plongeant dedans tête première, tout s’éclairait…

Et là, ce fut la révélation, un véritable coup de massue : je pourrais toujours réussir, si je n’arrivais pas à être heureuse, c’est parce qu’il me manquait le principal : être alignée. De là, s’en suivirent un appétit vorace pour les livres , les conférences, les séminaires, les formations, et la décision de ‪changer‬ radicalement mon état d’esprit pour pouvoir changer de vie.

J’ai donc écrit un livre : « les 7 choix capitaux qui vont transformer votre vie, et l’obstacle n° 1 qui vous empêche d’avancer » que j’ai souhaité mettre gratuitement à votre disposition. Vous pouvez le télécharger simplement en vous inscrivant ici

car je venais de comprendre que réussir sa vie était un choix et que si je voulais réussir la mienne, c’était à moi de la créer telle que je la rêvais, en passant à l’action sous différentes formes. Pas uniquement financièrement, mais dans toutes ses sphères. Mes expériences m’ont montrées qu’avant d’être responsable de son entreprise, on est responsable de sa vie personnelle. Que le lien qui unit l’épanouissement personnel et professionnel est très étroit. Qu’il ne sert à rien de s’épuiser dans une vie qui ne nous correspond pas. Que l’on peut éviter le pire uniquement si on connaît le meilleur. Qu’une entreprise ne peut s’épanouir si son patron ne l’est pas personnellement. Et qu’avant d’être entrepreneurs, nous sommes des ETRES humains .

On me pose très souvent la question : « qu’est-ce que la réussite professionnelle et personnelle ? Qu’est ce que réussir sa vie ? » Et bien, je vous dirai que vous seul avez la réponse en vous, car réussir sa vie, c’est avoir la vie dont on rêve, harmonieuse et équilibrée dans tous ses piliers. Ce n’est pas forcément être riche ou dans l’abondance financière, cela peut être aussi réussir sa vie de couple, voyager, partager, contribuer au bonheur des autres… Vous voyez, chacun a sa perception unique de la réussite.

Et si vous me demandez :  » La réussite professionnelle est-elle un élément important du bonheur ? » , je vous répondrais oui sans hésiter, tout simplement parce que le travail fait partie des piliers de notre vie , que c’est l’une des pièces de notre puzzle. Il peut nous offrir l’épanouissement comme la déprime, l’assurance comme la perte de confiance en soi, le bonheur comme le stress…

Le travail est au cœur même de notre vie personnelle. Inutile d’essayer de séparer les deux. L’un sans l’autre, on ne peut s’épanouir.

Voilà donc ce à quoi je m’attelle aujourd’hui, en accompagnant :

les professionnels (entrepreneurs / solopreneurs / coachs / thérapeutes / métiers du bien-être ) à :

  • se libérer de leurs blocages
  • démystifier leurs peurs et croyances limitantes
  • retrouver confiance en eux
  • apprendre à se démarquer
  • être visibles sur les réseaux sociaux
  • mieux communiquer avec l’autre
  • s’aligner sur leurs valeurs
  • cibler leur clientèle et trouver leur client idéal.

Et les particuliers à :

  • s’aligner sur leurs valeurs
  • trouver leur pourquoi
  • se libérer de leurs peurs et blocages
  • redonner un sens à leur vie personnelle et professionnelle

pour qu’ils se remettent sur le chemin qu’ils méritent et auquel ils aspirent, celui de leur réussite

Que ce blog puisse vous inspirer, vous donner l’élan et l’envie d’avancer.

Vous pouvez me contacter directement sur le blog, mais aussi :

sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/choisirdereussir/

sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/elodie-florenti-75b91112a/

sur ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCP6VqB0FDHL5BGfuj1CGK3g

sur Instagram : https://www.instagram.com/elodieflorenti/

Choisir de Réussir, le Mag' !

Inscrivez votre prénom et votre mail et recevez le seul magazine de développement personnel et professionnel Smily, Fun et Sexy !

Parfait ! Vous êtes inscrit ! Rendez-vous dans votre boite mail !